1ère bougie

Ce jour est incontestablement très particulier : le blog alter-oueb souffle sa première bougie. L’aventure a commencé le 12 mai 2010 après quelques hésitations et un peu d’appréhension, et ma motivation, ce besoin d’expression depuis cette date n’a pas changé. 117 billets plus tard, l’expérience est pour moi plus que concluante : 98 commentaires, entre 100 et 150 visiteurs par jour. Certains vont trouver ces chiffres franchement ridicules. Mais je m’en suis déjà expliqué, les chiffres, les classements n’ont que très peu de signification pour moi, cela ne flatte que les égos. L’essentiel n’est évidemment pas là.

Anniversaire...L’essentiel, c’est la pluralité des expressions, c’est de confronter mon ressenti des choses avec les avis et les réactions d’autres gens,de différents horizons, de sensibilités diverses et variées. Il y a toujours à apprendre des autres… Après, on partage ou pas, selon son humeur, son ouverture d’esprit et ses convictions. On participe, on commente, on twitte, encore que pour moi, ce genre de pratique est impossible en journée, faute à un p*§$#* de proxy… et faute d’avoir cédé à l’addiction d’un smartphone.

L’essentiel aussi, c’était la soirée d’hier, lors de la rencontre entre Gérard Collomb, sénateur-Maire de Lyon venant entre-autre présenter son ouvrage «Et si la France s’éveillait» et la communauté des blogueurs et acteurs du Web lyonnais . Elle m’a permis de rencontrer quelques noms devenus familiers avec le temps, et mettre ainsi un visage sur quelques avatars. Aidé par Romain, reconnaissable entre 1000 en grand ordonnanceur de la manifestation, j’ai échangé quelques verres avec Bembelly, puis taillé le bout de gras avec Trublyonne et Camille juste avant l’orage qui a secoué la fin de soirée. Pas de vallenain, ni de minijupe, dommage, mais il y aura des prochaines fois…

Mais la soirée, dans son contenu strict, m’a laissé un peu sur ma faim. Lors de son exposé, Gérard Collomb a parlé de l’avenir. Tout est avenir. Hors flux, formation, innovation et entreprise, point de salut. Dans cet élan qu’il qualifie de «socialisme de l’entreprise», il affirme que les schémas actuels mènent à l’immobilisme, donc à la disparition, qu’il faut entreprendre, bouger, et qu’il faut cesser de tout attendre de l’Etat… J’ai déjà entendu ce genre de discours quelque part. Dans la discussion qui a suivi, la parole a été monopolisée par les acteurs de l’économie numérique, les créateurs de start-up réclamant au décideur local des aides en matière de locaux et d’infrastructures spécifiques aux métiers de l’internet. Pas vraiment compatible avec le «moins d’Etat» prôné par le libéralisme ambiant…

On n’a pas entendu les blogueurs. Pourtant il y a des sujets de première importance, dont celui de la neutralité du réseau, le filtrage et le contrôle des flux. Il concerne tous les publics, encore plus les acteurs du Net, mais surtout les responsables politiques dans leurs fonctions législatives. C’est en sa qualité de représentant du peuple que je souhaitais interpeller Gérard Collomb sur ce sujet qui me tient particulièrement à coeur. Je n’ai pu le faire de vivre voix. Dommage. Là aussi il y aura des prochaines fois.

Et mai sera joli, ce n’est pas qu’un dicton. Le 19, c’est KDB, et j’y serai.

Share Button

9 commentaires pour «1ère bougie»

  1. Joyeux anniv’
    Très bon souvenir de l’échange d’hier soir. Je te laisse préparer le #KDB du 19 et dès ton retour, on reparlera de Réseaux, Linux, référencement et tout ça…

    J’ai mieux compris le concept « AlterOueb », enfin besoin d’en savoir plus…
    JOYEUX ANNIVERSAIRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *