Faire du gras

Il y a une semaine, la police a mis hors d’état de nuire des individus très dangereux, escrocs notoires, qui sévissaient au mépris des lois, par dessus les frontières, sans aucune limite, et exclusivement sur le net. La pêche au gros a rapporté au delà des espérances : des masses insensées de billets, des comptes bancaires un peu partout, des voitures luxueuses à foison, et même des armes…

Kim Dotcom, un gros poisson qui fait du lard...C’est ainsi qu’une certaine presse a rapporté la rocambolesque fermeture de Megaupload et l’arrestation en Nouvelle-Zélande de Kim Dotcom, le patron de la plus grande plate-forme d’échange de fichiers, alias Kim Schmitz, ou le contraire, et de quelques comparses. Même les responsables politiques s’en sont mêlés, en soutenant ostensiblement l’opération, en fustigeant ces criminels qui font du gras sur le dos d’autrui.

A vrai dire, bien que porté sur la chose, j’en sais bien peu sur le fondateur de Megaupload et sur son modèle économique. Les acteurs majeurs du net passent tous pour être des personnalités marquées et singulières, comme Bill Gates, Mark Zuckerberg, Linus Torvald, Steve Jobs, Larry Wall, et autre Richard Stallman. Le poisson du moment appartient bien à cette catégorie, brillant, excentrique, hors de toute norme, insaisissable. Ils ont à peu près tous bâti des fortunes colossales grâce à ce qu’internet permettait : le partage sous toutes ses formes. Mais aujourd’hui, le partage, c’est mal… Mais Kim Dotcom est tombé pour ses provocations perpétuelles et surtout en raison de sa titanesque fortune. le reste n’est que prétexte.

Faire du gras serait donc un crime. Je me suis pincé jusqu’au sang à l’annonce des justifications avancées : les responsables de Mégaupload étaient avant tout des voleurs, leurs revenus provenaient de la spoliation des artistes et des ayant-droits… Pourtant, il en est d’autres à faire éhontément du gras, autrement dit un bénéfice hors norme, sans conséquences aussi funestes. Et certains magots résultent manifestement d’escroqueries exécutées au grand jour. Total, par exemple, a fait 14 milliards de bénéfice au plus fort de la crise des subprimes quand Bernard Arnaud, patron de LVMH et parrain du dernier de la famille régnante, doublait quasiment sa fortune personnelle. Et cela continue. Pour les opérateurs de téléphonie mobile, dont l’un est dirigé par un intime du roi, l’escroquerie est toute autant colossale, puisque, dans leur grande mansuétude, ils ont divisé sans dommages le prix de certains forfaits par 3 du jour au lendemain pour s’aligner sur le dernier entré. De son côté, EDF, sur un secteur monopolistique, annonce devoir augmenter ses prix de 30%, excusez du peu, alors que la maintenance et l’avenir devrait en principe être compris dans le prix actuel. C’est pourtant ainsi que fonctionnent les TPE et PME… La grande distribution mérite une mention spéciale en asséchant producteurs et consommateurs, et en règle générale, toutes les boites cotées au CAC40 se gavent à un point inimaginable. Et pendant ce temps, le tissu économique local se meurt en silence, ignoré, abandonné.

Je suis volé tous les jours, et vous aussi, le plus légalement du monde, et il n’y a pas de police pour intervenir. Ce n’est pas une surprise, c’est le résultat du vrai programme de l’UMP, et dont le vrai bilan s’affiche au grand jour : en 10 ans de pouvoir absolu de la droite, c’est toujours plus de chômage, plus de précarité et plus de bénéfices….

Ce jour, François Hollande a dévoilé son programme, le vrai programme du PS, celui qui doit faire consensus entre le 22 avril et le 6 mai 2012 et rassembler toutes les voix d’une France attachée à d’autres valeurs que celles de l’argent roi, du bling-bling et du clientélisme exacerbé. Dans ce programme, il y a 60 mesures réalisables, pouvant opérer un véritable changement, déjà dans la manière d’exercer le pouvoir. Ensuite viendra peut-être le temps du partage équitable des produits d’une société apaisée, raisonnable et responsable, libre et solidaire. J’espère, mais très honnêtement, j’ai beaucoup de mal à y croire.

Une chose est sûre : les vaches maigres, ça suffit.

Share Button

1 commentaire pour «Faire du gras»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>