La vida es una tombola #radiodesblogueurs2012

J’ai zappé la désormais célèbre opération «la radio de l’été» de l’ami Lolo. J’étais alors très loin des blogs, loin du monde normal, loin des joies de la saison du soleil et des vacances. Mais l’été n’est pas fini, loin s’en faut. Alors je vais faire comme Vivre Au Brésil, C’est Cool, C’est Pas Cool, Une Fille à Lyon…, Très Cher(e)… , Stephanegillet.com, Simone, Shoppette, Sandra, Saint Pierre Des Corps, C’est Où ça ?, Riggs, Reservus…, Radiohern, Radiblog, Petits Propos Décousus, Perambulons !, Les pages du petit bonhomme, Oh Océane , No Surrender, Nipette Le Blog, Moimateo & Band, Mes Mecs Et Moi… Et Moi… Et Moi… Et Mouah???, Mademoiz’Elle, L’irrégulière Le Blog Cultur’elle, L’herbe Folle, L’atelier D’à Côté , Lovely Materials, Lou Caùter, Lolita, Les Secrets De Pimousse, Les Petites Choses Simples, Les Must Have De La Parfumerie, Lemonasty, Les Intrigations De Pierre D, Les Fleurs Rebelles , Les Facéties De Ceriat , Les Délices D’alice, Les Chroniques D’une Miss, Le Goût Des Livres, Le Bruit Des Pages, Le Blog De La Chauve-souris, Lady Madd, La Maison Du Faucon, Jade Aux Pieds Nus, Isabelle Passions, Humeur Du Jour, Gularu.fr, Framboize, Et Soudain…, Espaces, Instants, Enfin Moi, Du Petit Monde De Gildan, De Tout Et De Rien, De Mes P’tites Mains…, Croque Madame, Cupcakes Music Tea, Crise Peche Abricot, Coreight, Color Moon, ClumsyBaby, Chez Erwan, Ce Que Je Vis, Blog De Arnaud Mouillard, Baz’art : Des Films, Des Livres…, À La Recherche Du Temps à Perdre, Au Fil D’isa, Antiblues , Airdefilm ~ Un Cerveau Par Personne, ~*hatter June*~, La Boite à Musique De La Dame Au Couteau à Dent entr-autres, et proposer quelque chose de sympa et qui bouge.

Manu et «Papillon», un nabab et un SDF bras dessus, bras dessous...J’ai choisi un poids lourd de la musique, Manu Chao, qui me rappelle pleins de choses. L’ami Manu, j’ai eu le grand privilège de lui serrer la pogne durant l’été 2003, au grand rassemblement anti OMC organisé sur le plateau du Larzac. Bénéficiant d’un pass presse pour faire des photos de l’événement, j’ai pu échanger avec lui quelques mots après la balance de l’après-midi pour le concert du soir. Je me souviendrais longtemps de cette rencontre avec un homme simple, certes conscient de sa place particulière, mais qui porte un regard lucide sur le monde. Alors que je le remerciais d’être la voix de sans-voix en exprimant en mots simples les mêmes révoltes et les mêmes souffrances où qu’on se trouve sur la planète, il m’a simplement répondu, presque en s’excusant, que seules les masses faisaient bouger les lignes, et que nous seuls avions le poids nécessaire pour bousculer l’ordre établi, pour changer vraiment les choses…

J’y avais rencontré «Papillon», un bénévole du coin, moitié SDF, moitié cabossé de la vie, au cuir tanné par le soleil écrasant et par l’alcool aussi… J’ai fais cette photo pour lui. Il a du la garder longtemps, comme un trésor. Un nabab et un miséreux, bras dessus, bras dessous, c’est beau. J’ai gardé le contact avec lui quelques années, puis il a disparu. Si par hasard, il passait par ici, qu’il laisse un commentaire, cela me fera bien plaisir.

La vie est une tombola dit l’artiste. Comme celle de Diego Armando. Né dans la grande misère, «El Pide de Oro» a tout connu, tout gagné, tout perdu. Mal préparé à la célébrité, totalement immature et incapable de gérer sa vie, il a comme Icare, approché de trop près le soleil pour avoir voulu se confondre avec lui, pour retomber douloureusement et se briser. En fait, Maradona aura été autant acteur que victime d’un monde totalement fou qui marche sur la tête et sur lequel il n’avait que peu de prise. Devant l’évocation de sa vie tourné par Emir Kosturica, on ne reste pas insensible devant le footballeur à la fois génial et manipulateur, à l’homme qui prend conscience par moment au mal qu’il fait à lui-même, aux siens et aux autres, et au monde complètement pourri et corrompu qui l’entoure.

Vas-y Manu, joue…

Si comme moi, vous n’avez pas encore proposé votre tube de l’été pour la radio des blogueurs, il n’est pas trop tard : 1/ choisir une chanson, 2/ faire un bobillet, 3/ faire un lien sur le billet de lolobobo, 4/ linker des copains/copines, ce dont je vais me passer vu que je dois être le dernier de la chaîne…

Dès vendredi, je pose mon tablier pendant 3 semaines pour me mettre en mode «semi-off» bien mérité.
A bientôt, et soyez sages !

Share Button
Permalien vers le billet «La vida es una tombola #radiodesblogueurs2012».
rssFlux RSS  des commentaires du billet.

8 commentaires pour «La vida es una tombola #radiodesblogueurs2012»

  1. Manu chao !!!!! ♥
    En fait, je ne savais pas qu’il fallait faire tout ça ..
    C’est Bembelly qui m’a balancé à Lolobobo comme quoi j’avais mis de la zik, (comme tous les mardis) sur mon blog…
    Et du coup me voila propulsée sur la radio des blogueurs ! O_o
    Ö joie !!!
    Merci à vous tous !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *