Ebuzzing devient une vieille pute

Désolé pour cette grossièreté, mais spontanément, c’est la seule image qui me vient à la lecture de la réponse faite par Pierre Chappaz en personne à la requête de quelques blogueurs dont l’actuel Number One du fameux fumeux classement des blogs Ebuzzing (ex-Wikio). Ils ont simplement fait part d’un légitime étonnement de faire cohabiter de simples blogs dits «amateurs», tenus à la mimine, écrits avec les tripes, avec du contenu institutionnel qui n’a rien à voir avec les blogs comme les sites de presse, de journalistes, d’hommes politiques, des «machins» communautaires écrits à 180 mains, les agrégateurs…

En sortir ou pas, telle est la question !Je n’ai jamais fait mystère du peu d’intérêt que je porte aux évaluations, statistiques et classements en tout genre, aux jeux puérils de kikalaplugrosse, cet espèce de marotte pour tout libéral qui se respecte. Son seul intérêt, très basiquement du moins pour moi, était de se faire payer une tournée lors des KDB par le Number One… Mais la dérive actuelle de ce qu’il faut tout de même qualifier d’«institution» de la blogosphère reflète la glissade de la société vers une extrémité dangereuse. Et c’est suffisamment grave pour me tirer de mon demi-sommeil bloguesque actuel.

Car il s’agit bien d’un dérive, même si le contexte a profondément changé. C’est vrai qu’un nombre non négligeable de blogs, pas que des LeftBlogs d’ailleurs, ont trusté le Wikio d’alors. On bloguait comme des fous, mus par l’énergie du désespoir face à Sarkozy et sa bande de malfaisants. Face à l’intox du pouvoir, il y avait une vraie activité de réaction, débordante et dérangeante. Chappaz a même sous-entendu que, durant cette période, les gauchistes avaient triché pour en arriver là. Avec le changement d’hommes en mai et la sensible baisse de régime de la gauchosphère, l’occasion était trop belle pour tenter de réduire leur petite visibilité en la noyant dans un magma constitué de tout, sauf de blogs… Ebuzzing, c’est ça…

Le racolage, c’est maintenant : tout ce qui ressemble dans sa forme à un blog est bon à prendre, à générer du trafic, donc des recettes, immédiatement mises à l’abri en Suisse… quitte à accueillir à bras ouvert des expressions brunâtres qu’on aurait espéré ne plus jamais avoir à lire. Le fric n’a pas d’odeur, tout devient profitable. Demain peut-être auront droit de cité des parutions zoophiles, voire plus exotiques (pour rester politiquement correct). C’est très bon ces domaines pour le trafic, c’est participatif, donc ce sont bien des blogs, Monsieur Chappaz…

Excessif ? Ben voyons ! Changer les règles du jeu d’un outil utilisé jusque là comme une référence pour modifier l’orientation générale et promouvoir ses propres parutions, c’est déjà pas bien classe. Mais quand on se livre à des bidonnages à la #geonpi, quand on s’expatrie sous des prétextes grotesques, quand on encourage l’expression des nostalgiques de l’épuration ethnique et du bras droit tendu bien haut, pas grand chose ne peut plus me paraître excessif. Qu’il vire mon blog de la liste puante, si cela lui chante…

Quelle insignifiance cependant devant ce que vit Malala, une vraie blogueuse pakistanaise de 14 ans, entre la vie et la mort pour avoir osé écrire vouloir aller à l’école. Avec toute mon admiration et mon respect, Mademoiselle.

Share Button

J’avais oublié de vous remercier

On a laissé entendre que les les blogueurs gauchistes chassaient en meute, qu’ils avaient plus ou moins triché pour s’approprier les premières places d’un classement qui retrace l’influence de leurs blogs respectifs en comptant de manière alambiquée les billets, les liens, les like, les tweets, les retweets, et que sais-je encore.

LeftblogsQuand j’entends les mots «influence» et «blog» ensemble, je ne peux que pouffer de rire tant un blogueur n’influe rien, et surtout pas l’opinion. Il n’en est pas moins vrai qu’un certain nombre de ces scribouillards, regroupé dans un collectif des plus informels, les Leftblogs, ne sont pas restés les deux index sur la même touche pendant le précédent quinquennat. S’ils ont été autant actifs, c’est surtout par réaction à la politique inique menée par Sarkozy et sa mafia. Maintenant que les blogueurs libéraux sont du côté de l’opposition politique, quelques-uns en ont pris ombrage et semblent regretter cette incapacité à produire un mouvement équivalent pour apparaître eux aussi aux premières loges du fameux classement.

Evidemment que ce n’est pas pareil. Le militantisme, l’attention aux autres, la solidarité, une certaine convivialité brute et chaleureuse autour d’une boisson fraîche, cela ne se décrète pas, cela se vit et se partage. Il y a bien sur la vitrine, les KDB, mais aussi tout ce qui ne se voit pas, les coups de mains techniques, les partages de documents, les revues de presse, les découvertes, les tops départ des i-ripostes… et des choses plus personnelles. On s’y traite parfois d’andouille, voire d’autres qualificatifs, mais l’essentiel est là. Le monde libéral ignore ces valeurs, il ne vit qu’au travers l’initiative individuelle et des possibilités de monétiser tout et rien. Avec ce nombrilisme comme moteur, jamais les blogueurs libéraux n’arriveront à faire monter en «TT» un hashtag en 4 heures comme l’ont fait les LB pendant la campagne présidentielle. Jamais il ne parviendront à faire quelque chose ensemble…

Les Leftblogs sont peut-être moins présents, mais ils sont toujours là, mobilisables à tout instant et virulents quand le besoin s’en fait sentir. Allez les lire, leurs blogs sont tous rassemblés ci-dessous, y compris celui de Trublyonne, ma marraine que j’embrasse.

Abadinteamsika.posterous.comanniedayaurelinfoChez DédalusBalmeyer's blogCe que je penseBah ! By CCLe blog de CaptainhakaChez l'vieuxDans les souliers d'OcéaneDe tout, de rienChez El CaminoEngagéeDu petit monde de GildanGularu.frhern.over-blog.comLe jour et la nuitPartageons mon avisJe pense donc j'écrisJe n'ai rien à dire, et alors ?Chroniques de Juankamizole.blog.lemonde.frLe blog de Sasa La Loute...Le pudding à l'arsenicLibre affichageLa revue de stressL'Europe à coeurWoof itDu trash et des baisersIci et maintenantMon avis t'intéresseBlogExperienceMon Mulhouse BioUn apport régulier de vitamines et de souffreLa femme de GeorgesLe partageuxA perdre la raisonLa parole ne se demande pas, elle se prendPiratage(s)Elements d'omelettePoliteekswww.reflexionpolitique.netla rénovitudeRimbus le blogLyonnitudesSaint Pierre des Corps, c'est où ça ?Tout est politiqueDavid Burlot s'expliqueSlovartotoUne autre vieChoses vues et commentaires consécutifsWebstern socialiste

En dehors des LB, il a beaucoup d’autres bonnes lectures, et je vous conseille de parcourir tous ceux qui suivent :

Ecume de mes joursLa maison du Fauconles coulisses de SarkofrancePensez BibiPartageons l'addictionPartageons nos agapesAu comptoir de la CometeEt ma main dans la gueule ?Disgrace Funkyles divagations NRV de cui cui fit l'oiseauChez HomerLes Cénobites TranquillesLe Blog de SuperNoEn ShayalandiePrincesse 101Un dessin par jour, si je peux...ApocalypsimmoLe monolecteParti de rien et arrivé nulle part100.000 volts, le blog branchéle blog de GabaleLadyApollineLe mot du GoneJuju Sete

Merci encore à Lolobobo pour nous avoir dégoté ce petit bijou qu’est Apercite pour les miniatures…

Share Button

N’oubliez jamais

Mercredi soir, je sirotais avec insouciance quelques mousses en bonne compagnie. Nous étions accoudés, là, calmement, et le monde avait tourné sans nous : celui qui, un temps, a endossé la tunique suprême du pouvoir sans en assumer les fonctions annonçait sa candidature à sa propre succession et fort de son bilan, brigue fièrement un nouveau mandat. Croix de bois, croix de fer, juré craché, cette fois ce sera différent : il est le seul à pouvoir finir le travail, et quel travail…

Brasserie A la Comète, le centre de la blogosphèrePour être totalement franc, je n’ai aucune envie de lui donner une nouvelle chance, et le seul fait d’envisager une prolongation de l’expérience me fait monter la tension. A mon âge, il faudrait éviter… Voilà un homme qui n’a fait que gouverner avec une brutalité inouïe, envers et contre tous, avec une volonté manifeste d’en découdre, de faire plier, de casser, d’humilier. Il n’y a aucun courage dans cette attitude invariable depuis 10 ans de présence aux plus hauts postes de l’Etat. Il y a juste l’expression d’une revanche malsaine, une réponse à la hauteur d’un complexe personnel démesuré : être suffisamment argenté pour ne pas avoir à travailler, mais pas assez pour figurer et faire autorité dans le grand monde, sans parler du reste… Dans ce cas, l’engagement politique comme instrument de vengeance, comme tremplin au bling-bling, à la haute société, cela ne fait pas illusion longtemps.

Mais le monde a changé. L’homme fort du moment aussi. Il l’affirme. Désormais, il va écouter le peuple : «Chaque fois qu’il y aura blocage, je ferai trancher le peuple Français». Il ne reste plus qu’à définir cette belle notion de peuple, qui durant ces 5 longues et malheureuses années, s’est limitée aux patrons du CAC40 et quelques habitants de l’ouest parisien. Ils ont tout obtenu, au delà même de leurs espérances, et tranché des têtes, coupé des bras, piétinés des solidarités. Après s’être mis les institutions à sa main de telle manière à ce qu’aucun blocage ne survienne, ce genre de discours est à l’image du personnage : petit, mesquin, trompeur.

J’ai l’impression d’être revenu en 2007. Après 5 années à diriger le pays comme multi-ministre omnipotent, il s’était déjà positionné comme le candidat de la rupture, n’hésitant pas à pousser son propre bilan sous le tapis de Chirac. Et voilà qu’il prend les mêmes arguments éculés et la même tête de cocker battu pour se poser en victime : c’est la faute des autres, à la crise, au peuple, ce peuple un rien stupide qui ne comprend rien à cette politique.

Pendant l’annonce de la candidature de Toto 1er, les commentaires des convives du KDB, ce mercredi à la Comète, qu’ils soient de droite ou de gauche, allaient tous dans le même sens : il y a d’abord un rejet du personnage. Cela m’aurait cependant beaucoup gêné qu’il ne se représente pas. Plus que tout, je veux le voir perdre, je veux le voir tomber de sa chaise et mordre la poussière Je veux qu’il sente cette humiliation que portent tous ceux qui pointent au Pôle-Emploi et dont le mois se finit le 15 quand ce n’est pas plus tôt encore.

On ne gagne rien à prendre les autres pour des cons.

PS : et n’oubliez pas d’aller voir la vidéo du KDB chez Seb.

Share Button

Bonne année les blogs

Je suis allé voir ce que j’avais écris l’an passé à la même époque. Jamais je ne m’étais livré à ce genre de chose jusqu’ici. Et j’ai constaté que, tout compte fait, rien n’a vraiment évolué. Jugez plutôt : «on a changé d’année et pour ma part, le bilan va être vite fait : je ne vais pas la pleurer… J’y ai pris quelques coups de pieds au cul, des coups de poing dans la gueule, pas mal de gaz, tout en me faisant consciencieusement tondre le peu de laine qui me restait sur le dos. J’ai des bleus partout, surtout à l’intérieur, mais je suis toujours debout.» Non, rien n’a changé.

En fait, il reste des petits riens dans cette année 2011, qui me donnent encore un peu le sourire et un peu de chaleur. Parmi ces moments de plus en plus rares, il y a ce plaisir d’avoir été accepté dans la grande communauté des blogueurs. Il y a encore un an, c’était un monde assez nouveau pour moi. Le virtuel s’est transformé en réel puisque j’ai eu la chance d’en rencontrer quelques-uns, et non des moindres, à Paris, mais aussi à Lyon. D’ailleurs entre Rhône et Saône, il me semble que quelque chose se prépare pour les prochains jours..

Pour ce dernier mois de 2011, je voulais revenir sur deux billets qui ont fait mouche. Le prix est décerné haut la main à un quasi habitué qui se livre à des réflexions pas si stériles que cela, ex aecquo avec le cours magistral d’un de mes blogs favoris du moment. Allez les (re)lire, et revenez.

Et comme on parle encore un peu de 2011, je veux remercier ici la centaine de blogueurs qui ont linké mon Alter-Oueb depuis le 1er janvier. Je les remercie du fond du cœur, ainsi que tous les lecteurs passés sur ces quelques pages numériques.

Ce Que Je Pense … : Guy-Alain est le premier de la liste, qui l’eut cru… Il tient un blog varié et j’y passe tous les jours.
A perdre la raison : le blog politique de Melclalex, rencontré à la Comète un soir de KDB, une valeur sûre.
Chez El Camino : le plus rock-roll des blogueurs, un poids lourd au milieu des belles américaines et des pin-ups.
les échos de la gauchosphère : GdeC annonce d’emblée la couleur : c’est rouge, et parfois ça saigne…
Bah ! : la première fille de la liste, un blog très agréable, avec des thématiques qui me parlent.
Mon avis t’intéresse : Iboux semble écrire comme moi, avec la rage au ventre. Beaucoup de matière que je partage.
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau. : grandiose Cuicui, son blog est IN-CON-TOUR-NA-BLE.
Le grumeau : un des premiers à m’avoir linké et commenté mes billets. Le Captain a des angles vraiment intéressants.
Partageons mon avis : Le taulier n’est pas le premier pour rien : son blog est un modèle de conscience politique. Du grand art, et je comprends que cela en agace certains…
Le Blog de Gabale : la conscience de gauche en Lozère
100 000 V : Qu’on se le dise, ce jeune-homme est à droite, et n’aime pas Apple… mais il est se tient bien à table.
Chez Homer : du nord, cela ne s’invente pas, rencontré à la Comète, un gars et un blog épatant.
Variae : un autre blog incontournable, du contenu, de l’analyse, c’est carré et instructif.
Partageons nos agapes : le blog fourre-tout du Number One, à ne pas négliger : certains billets sont géants.
La revue de Stress : le Géo Trouvetou de la blogosphère, l’outilleur, et le fureteur du Web pour notre plus grand plaisir.
La Maison du Faucon : un jeune papa un brin désabusé du monde qui l’entoure, et comme on est sympa à gauche, on l’accueille volontiers.
blog de David Burlot : rencontré au KDB, le taulier est un comique…
Au comptoir de la Comète : ah non, pas question d’arrêter macomete.com, non mais, ça va pas la tête ?
Princesse101 : blog de fille, éclectique et rafraîchissant, ça change de la politique, on en a besoin…
Carnet de notes de Yann Savidan : je le dis et le redis, ce blog est mon modèle : clair, précis, concis, percutant, nickel.
Lyonnitude(s) : l’élu lyonnais qu’on peine à faire sortir de son arrondissement, est un poids lourd : il est partout. Comment fera t’il quand… non, rien !
Partageons l’addiction : l’annexe geek du Number One, parce que, si si, Nicolas est un peu geek. Mais quand il parle de Google, je ne comprends jamais rien…
Philippe Méoule : blog super intéressant, percutant, indispensable dans sa blogroll.
Traqueur Stellaire : ma référence SF et quand le besoin de décompresser dans les étoiles se fait sentir.
Le blog de SuperNo : je suis un inconditionnel de SuperNo, j’avoue.
Disgrâce Funky : j’ai pour ce blog monument (et le précédent) une admiration éternelle : le premier lien vient d’ici… Sa lecture est toujours un moment rare et savoureux.
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs : Ah, Gaël est vraiment très fort, un blog à ne pas manquer.
Ruminances : peut-être parti de rien mais très bien écrit et très attachant.
Ecume de mes jours : une découverte récente au hasard d’une chaîne. A suivre.
Je pense donc j’écris : attention, Cyril déménage, et ce serait dommage de le rater. Maintenant, c’est ici.
Une Autre Vie : ce blog, comme pas mal d’autres susnommés, fait partie de mon fond de panier.
Chez dedalus : encore un blog référence pour moi, et une belle plume de surcroît.
Du petit monde de Gildan : ce blog est indescriptible, comme son taulier, toujours jeune, toujours en image et en musique. Encore un assidu des KDB, donc de la bonne graine.
Saint-Pierre-des-Corps, c’est où ça : Dadavidov change le look mais pas le contenu, heureusement.
Je n’ai rien à dire ! et alors ?? : Encore un blog qui claque bien comme j’aime.
Sète’ici : le blog d’une globe-trotteuse. Le plus dur, c’est de la suivre au bar de la Comète…
Reservus’blog… : l’arrière boutique de Bembelly.
Les coulisses de Sarkofrance : Les coulisses du stakhanoviste du Sarkosysme.
A toi l’honneur !, la suite… : envers et contre tous à droite, et qui l’assume, dur dur par ces temps.
des pas perdus : il n’est pas perdu, il est même bien en place, à gauche évidemment.
Le Pudding à l’Arsenic : Le pudding est excellent… et j’en reprends tous les jours.
[Unhuman]geek : ce qui reste des blogs de Dispatitus, le geek, mais pas que.
Chroniques d’un breton : rencontré à la Comète, beau blog, et beau coup de fourchette.
Choblab : un blog sur le 2.0 sympa.
Zette And The City : y de tout chez Zette, et c’est pour ça que j’y vais.
Trublyonne voit la vie en rouge : ma marraine chez les LeftBlogs, qui a annoncé qu’elle bloguera davantage. Chouette.
Fattorius : un joli blog littéraire
Engagée : une bretonne très très engagée
MINIJUPE : a implanté Venise au milieu des monts du Lyonnais…
Les aventures d’Euterpe : une belle plume pour une belle cause.
Intox2007.info : l’incontournable blog du remuant Dagrouik : ça cogne sec. Encore un pilier de la Comète.
Arnaud Mouillard : un blog politique et militant qui ne lâche rien. Il y en a bien besoin.
Olympe et le plafond de verre : un blog militant sur un sujet inépuisable.
Répertoire de la Science Fiction : je découvre ici ce blog, à voir.
Unhuman : disparu corps et biens, et c’est vraiment dommage.
Entre Musique et Politique : une autre découverte.
mtislav : un blog remarquablement écrit et des énigmes à la façon de feu le Coucou.
Du trASh et DeS bAiSerS!!! : encore un tourangeot dans la blogosphère. Comme pour l’environnement, ça commence à bien faire (smiley).
des fraises et de la tendresse : Laurent n’aime toujours pas Nowel.
BlogExpérience : la dernière entrée chez les mythiques LeftBlogs.
J’ai rarement tort … : un blog politique à plusieurs plumes où on trouve un peu de tout.
Le Parisien Libéral : alors là, je ne sais absolument pas comment il est arrivé là ce blog.
Seniorette made in Web : découvert par hasard il y a quelques temps, mérite un détour.
Politiko.fr : je découvre, et c’est pas mal du tout.
LES JOURS ET L’ENNUI DE SEB MUSSET : LA plume des LeftBlogs, et un pilier de la comête. Blog absolument indispensable (mais qu’est ce qu’il fait si loin dans la liste ?)
Le blog du modérateur : bon, ben voilà, bonjour à vous.
Marianne2.fr : Ah bon, Marianne2 m’a linké ? Gloire !
Virginie B : dans la grande tradition du blog de fille, merci pour le lien.
Rimbus le blog : lui aussi fait partie de mon fond de panier, un Montebourgeois pur et dur.
Chroniques d’une Chocoladdict : euh, non, le chocolat, ça suffit…
CSP : c’est de la balle, CSP, il faut le lire.
La rénovitude : un poids lourds dans ma blogroll.
Ménilmontant, mais oui madame… : Encore un pilier des KDB, le blog d’actu de l’est parisien.
le blog de polluxe : un autre blog de fille où je passe de temps en temps.
Le Monolecte : une des plus belles plumes de ma blogosphère. A chacune de mes visites, je me dis qu’il faut que j’arrête de bloguer.
C’est juste histoire de dire : Salut Olivier, tu vois, ton blog est toujours là. Et passe le bonjour au Coucou.
Météo Mulhouse : et tant pis si on habite pas Mulhouse.
Crepe georgette : joli petit blog découvert récemment.
Le jour et la nuit : le régisseur de la colline qui travaille (private joke).
Zikio : bon, oui, d’accord
Détours à Tours : ah, encore un toureangeot, alors bienvenue.
Oh Océane : joli blog, mais le proxy de mon boss n’aime pas hautetfort.
ArN : une découverte récente, à voir.
Humeurs de vaches : encore un Nicolas, mais pas du même côté.
mipmip’s posterous : Une nouvelle fille chez les LeftBlogs. Il y en avait besoin.
Le blog de Luciamel : eh bien moi, j’aime bien m’arrêter ici de temps en temps.
Homer d’alors : c’est Homer du nord…
Le grenier du Faucon : c’est le grenier du Faucon.
Création Monétaire : merci pour le lien.
Les nouvelles de l’atelier : l’atelier de Lolobobo, une mine d’infos.
le blog franchement politique de dedalus : chut, Dédalus se repose, pour mieux bondir en 2012.
Littlecelt Humeur : le blog bio d’un copain lyonnais.
Andrée OGER, conseillère générale communiste de Saint : Bonjour Madame, merci pour le lien.
Le blog de Laurent Grandsimon : une découverte, ce blog est varié et attachant. Bonne pioche.
Le blog du Planète SF : très esthétique blog SF tenu par le Traqueur Stellaire…
le blog d’une femme de sportif : merci pour le lien.
Margaud cuisine mais préfère diner en ville : Une annexe à David Burlot, mérite un coup d’oeil.
Totem : il y a de tout sur ce totem, mérite aussi une visite.
Tout en un : si vous aimez le dessin, cela va vous plaire.
Mes coups de coeur : et quelques jolis coup de gueules. Bien.
FEIGNIES Ensemble-FEIGNIES Pour Tou : oui, un lien, merci.
In / Out : j’aime bien.
Le Mot du Gone : c’est le blog de mon fils…
prélude à la fugue : un peu déserté ce blog, et c’est dommage.
Les Esperluettes d’Epamin’ : ce blog est très loin de mes pôles d’intérêts, et pourtant, je m’y arrête.
Vote blanc reconnu et comptabilisé. : ben oui, il faut de la place pour tous, même les blancs…
Les Cénobites tranquilles : le seul blog présent sans avoir fait de lien : mais il vaut incontestablement le détour.
Mon Mulhouse 100% bio : Eric non plus n’a pas fait de lien, mais un toulonnais élevé au Pinot Gris, ça n’a pas besoin.

Je vous souhaite une heureuse nouvelle année, pour vous et tous vos proches, qu’elle vous permette de réaliser toutes vos utopies, mêmes les plus folles.

Share Button

La boucle est (presque) bouclée

Ce week-end, on a «fêté» des victimes, celles de la grande guerre, décimant des générations complètes de pauvres hères, mais aussi celles, plus contemporaines, désignées par le marché, accusées de ne pas se plier aux exigences que réclame la situation actuelle de crise… Parler de fête est un brin exagéré, j’en conviens, même si les rues italiennes déversaient une liesse peu commune. On peut se réjouir de l’écart du «Cavaliere» pour l’ensemble de son œuvre, mais faut-il pour autant se réjouir pour la suite ?

Malheureusement, nous devons, en principe, patienter jusqu'en mai 2012...Personne jusqu’à aujourd’hui n’a contesté la collusion entre le pouvoir politique et les milieux financiers, qui semblaient même faire bon ménage : chacun son rôle, chacun sa part de pouvoir et de gloriole. Après l’épisode grec du référendum avorté de justesse, la donne a changé. Désormais la finance prend résolument la main, écartant ouvertement les personnalités politiques, gênés qu’ils sont par les bribes restantes de démocratie, pour y placer ses pions. En Grèce, en Italie, les successeurs ont de drôles d’accointances avec Goldman Sachs, dont le rôle dans la constitution des dettes souveraines est primordial, et fabuleusement rentable.

Les problèmes de l’Europe ne se résument pas à la dette, et surtout pas à sa monnaie qui contrairement à ce qui est clamé un peu partout, n’est pas en crise. Le problème de l’Europe vient surtout de son mode de gouvernance : dans un tel espace où la seule chose commune est la monnaie, les disparités économiques, fiscales, sociales, ne peuvent qu’engendrer des crises à répétition. Le fédéralisme, avec la mise en commun des règles, des faiblesses, mais aussi des atouts est la seule solution. On m’opposera bien sûr la perte de souveraineté des Etats en pareil cas. Mais Goldman Sachs, qui défait les gouvernements à son envie, et impose les mesures antisociales que réclame les marchés, ce n’est pas déjà une perte de souveraineté ?

Ni les politiques, et encore moins les financiers ne peuvent envisager une telle uniformisation parce que ce faisant, ils se priveraient, non seulement d’un pouvoir jusque-là absolu, mais aussi de tout un espace de production non contraignante, à bas coût, sans législation sociale ou de protection des ouvriers, celle qui permet une rentabilité record sans passer par la Chine ou le Maghreb… Cet alignement aurait aussi des vertus sur les flux migratoires, devenus inutiles puisque les conditions de vie sont régies par les mêmes réglementations… Mais nos puissants n’en veulent pas. Donc, on va continuer à subir, et les financiers à s’enrichir.

Il n’y a rien de bon à attendre des changements qui s’opèrent dans les arrières boutiques. Même si El Minimo se fait écrabouiller «démocratiquement» en mai 2012, la curée va continuer, sous la férule des marchés et le jugement implacable des cours de bourse. C’est eux qui décident, et en plein jour maintenant. La fête est finie, la boucle quasiment bouclée.

Mais pas tout à fait. C’est bien connu, dans la grisaille, les blogueurs savent dénicher les perles rares, et profiter des moments essentiels. En l’occurrence, à l’occasion de la venue d’EricCitoyen en famille dans la capitale des Gaules, un KDB décentralisé s’est organisé dans un bouchon lyonnais, et a permis de passer une soirée fort agréable avec Bembelly et Madame, Vallemain et sa maman Minijupe, le très classe JeandelaXR en cravate fort seyante, et l’inoxydable Romain, sorti à grand peine de son arrondissement à l’odeur alléché du St-Joseph. Tout ou presque, a été abordé, l’accent alsacien chantant d’Eric, Apple, les blogs, l’écologie, les nœuds de cravate, les blogueurs, leur plume, leurs lieux de perdition… Nos récits d’ancien combattant sur nos souvenir du 1er KDB, cet espèce de dépucelage bloguesque à la Comète, le passage obligé de tout blogueur (de gauche) qui se respecte, a même donné envie à Vallenain et Minijupe de tenter l’expérience. Nicolas, je te les recommande. Mais on me souffle à l’oreille qu’ils sont de droite… Pas grave, ils sont vraiment sympa, et, entre Rhône et Saône, on recommencera, avec Trublyonne, Sasa (qui vient d’y passer, au KDB…), Littelcelt, Lemotdugone, et plein d’autres.

Quant au Pinot gris, il est à l’état d’excellent souvenir…

Share Button

Un heureux événement

Ce fut une belle soirée. Pas mal de blogueurs, de journalistes, de personnalités du web et de la politique ont répondu à l’appel de Romain, hier, et se sont entassés au Cooking Jack à Lyon, pour la 8ème République Des Blogs. On a causé de presque de tout, mais surtout des primaires, avec à peu près toutes les sensibilités du paysage politique français. Même le Tea-Party d’outre-atlantique était présent… Romain est bien le seul qui réussisse à faire cohabiter un panel aussi vaste. Mieux, tout ce beau monde boit des canons ensemble…

Le Cooking Jack, après le départ des convives... J’ai eu grand plaisir de retrouver Guy-Alain, à qui j’ai piqué la photo, et Trublyonne, et enfin fait la connaissance de Littlecelt et Sasa. Vraiment sympa. J’ai découvert de nouveaux blogs comme (des) illusions et le Lyon Bondy Blog.

Pour le blogueur que je suis, ce type de manifestation IRL est indispensable, et mettre des images sur des écrits est plus qu’important. Ce concept de rencontre existe ailleurs, et a sa Mecque en un bistrot réputé du sud de Paris, au Kremlin-Bicètre. Le maître des lieux, selon ses potes des @Leftblogs, porte des cravates à chier, mais est une solide référence de la blogosphère politique. Ses KDB sont toujours l’occasion de passer une excellente soirée, comme ce fut le cas hier à Lyon. D’ailleurs, en ce 19 octobre, il ne s’est guère passé d’autre chose d’intéressant en France. N’est ce pas ?

Ce 8ème RDB était incontestablement un heureux événement.

Share Button

Elle est poubelle la vie ?

Il y a quelques temps, à la lecture d’un billet de Romain Blachier, j’avais passé un grand moment de franche rigolade. En quelques lignes, il avait brocardé avec brio une vidéo parmi des millions qui circulent sur le Net. Les commentaires qui ont suivis étaient de la même eau, désopilants…

Depuis, Romain a publié plusieurs billets sur les suites de cette parution : menaces d’une équipe de producteurs, dont la qualité première n’est pas la maîtrise du langage, puis très récemment ce qui pourrait constituer une «mise en demeure» de retirer le billet sous peine de poursuites judiciaires, mais qui ne constitue qu’une nouvelle tentative d’intimidation au vu de sa forme, du contexte (on est pas dans un épisode de vie privée), et surtout de la nature du zèbre incriminé et de son statut de personnage public en tant qu’icône télévisuelle…

Dans son dernier billet, Romain m’a semblé passablement agacé, un peu ébranlé, et son intervention à ce sujet sur le fil des Left-Blogs a fini en gros troll poilu ! Impossible en l’état de ne rien faire. En fait, c’est Dedalus, sorti opportunément de 3 mois de silence, qui m’a donné l’idée suivante. Soutenons Romain en publiant à notre tour sur nos blogs la vidéo incriminée, histoire de donner à Afida Turner, la donzelle hystérique concernée le buzz qu’elle mérite, en clamant évidemment qu’en ce pays, la liberté d’expression existe encore, qu’on l’utilisera jusqu’à la corde s’il le faut, et que comparer une dinde à chou-fleur avec une poubelle n’est en rien un délit…

Dont acte.

Quelques dizaines, voire centaines de blogs ainsi décorés devraient donner un bon coup de pompe à l’adresse des avocats…
Je passe le relais à :

http://annnieday.blogspirit.com/
http://aurelinfo.over-blog.com/
http://bembelly.wordpress.com
http://blogiboulga.posterous.com
http://detoutderien-levrai-lunique.posterous.com
http://detoutetderiensurtoutderiendailleurs.blogspot.com/
http://dominikvallet.over-blog.com/
http://elc95.blogspot.com/
http://expat-prague.com/leblog
http://guillaume-loock.blogspot.com/
http://hern.over-blog.com/
http://hypos.posterous.com
http://iledere.parti-socialiste.fr
http://intox2007.posterous.com
http://jeandelaxr-lejouretlanuit.blogspot.com/
http://jen-airienadireetalors.20minutes-blogs.fr/
http://kamizole.blog.lemonde.fr
http://lespagesducoucou.blogspot.com/
http://lesphotosdemonsieurpoireau.blogspot.com/
http://lolobobo.fr/
http://lostinchartres.wordpress.com
http://louislepioufle.eu
http://matfanus.blogspot.com/
http://matfanus.tumblr.com/
http://monavistinteresse.blogspot.com/
http://monmulhouse.canalblog.com/
http://monmulhousebio.fr
http://monsieurpoireau.blogspot.com/
http://montebourg-13.blogspot.com/
http://perdre-la-raison.blogspot.com/
http://philippe-meoule.elunet.fr/index.php/
http://piratages.wordpress.com
http://pire-racaille.blogspot.com/
http://rimbusblog.blogspot.com/
http://saintpierredescorps-cestouca.blogspot.com/search/label/politique
http://sarkobasta.blogspot.com/
http://sarkofrance.20minutes-blogs.fr/
http://sarkofrance.blogspot.com/
http://sarkofrance.wordpress.com
http://sarkononmerci.fr
http://sauce.over-blog.org/
http://sebmusset.blogspot.com/
http://slovar.blogspot.com/
http://transmutationentropique.hautetfort.com/
http://trublyonne.posterous.com
http://unclavesien.blogspot.com/
http://uneautrevie-stef.blogspot.com/
http://www.aubistro.com/
http://www.aubistrogeek.com/
http://www.avoodware.com
http://www.bahbycc.com/
http://www.balmeyer.net
http://www.cyril-mouse54.net
http://www.engagee.fr/
http://www.gabale.fr
http://www.gularu.fr/blog
http://www.hyposblog.info/
http://www.intox2007.info/
http://www.jegoun.net/
http://www.laloute.net
http://www.le-pave.com
http://www.macomete.com/
http://www.mrs-clooney.fr/
http://www.romainblachier.fr/
http://www.sistraer.net/
http://www.trublyonne.com/
http://www.variae.com
http://www.yann-savidan.com/

et à tous ceux qui partagent mon avis… (désolé Nicolas, j’ai pas pu m’empêcher…)

Share Button

En vacances, dans les nuages

Le «Patriot Act», cela vous cause ? Pour faire court c’est une loi d’exception américaine née sur les cendres des tours jumelles du World Trade Center pour faire à peu près tout et n’importe quoi pour «maintenir et se maintenir en Etat» (Nicolas Machiavel, le vrai, 1469-1527) sous le couvert bien pratique de lutte contre le terrorisme…

A première vue, on s’en moque un peu car seuls les sujets américains sont concernés. Mais il se trouve que la volonté hégémonique US les conduisent à dépasser très largement les frontières dans leur activités. La grande nouveauté, c’est que les données qu’ils sont amenés à stocker tombent sous le coup de cette loi. Ainsi Google, société américaine, a confirmé se plier à cette exigence, même si les données sont recueillies en dehors du sol américain, et transmettent aux autorités du modèle occidental absolu des données personnelles, voire plus encore… Vous vous en moquez toujours ?

Lors du KdB Lyonnais, j’ai longuement échangé avec Nicolas sur la «Google-dépendance», au fait de déposer tous ses œufs dans le même panier gmail-picassa-youtube-blogger-analytics-feedburner-etc, puis maintenant google+ sans possibilité d’anonymat. En cas de secousse du panier, les effets peuvent être dévastateurs, et ne pas pouvoir sécuriser ses propres données est pour moi rédhibitoire. En tenant compte de la discrétion américaine et de son sans-gêne légendaire, continuer ainsi revient à jongler avec les œufs et le panier en étant manchot. Il est vrai que Google sait déjà presque tout de nous, mais ce n’est pas une raison pour lui mâcher le boulot.

Maintenant, imaginez vos données dans le cloud, quelque part… Stop, je suis en vacances.

On est en été, mais tout cela me fait froid dans le dos.

Share Button

Le monde est sauvé : il y a #KdB à Lyon

C’est à la une de tous les journaux : le monde est sauvé : le krach tant redouté, le «big one» n’aura une nouvelle fois pas lieu. «Ils» ont trouvé les «solutions», et les cours ont immédiatement inversé la tendance baissière des quinze derniers jours. Victoire…

Il ne sert à rien de se gratter la tête...Qui «ils» ? Ceux qui ont plongé le monde dans cette panade ? Quelles «solutions» ? Il me semble que toutes ces questions restent entières. Jamais les responsables au sein de la FED, n’ont semblé aussi divisés dans leur prise de décision. Jamais la BCE n’a semblé aussi ballottée, sans barreur, sans contrôle. Jamais ces «solutions» ne sont apparues aussi floues, vagues, peu concrètes.

Les vrais solutions sont pourtant évidentes : les crises successives ont toutes les mêmes origines liées au libéralisme sauvage et finalement destructeur. Tant que l’on refusera de réguler le système afin d’en limiter les excès, ces coups de chaud seront appelés à se renouveler de plus en plus souvent, et apparaîtront chaque fois plus violents que précédemment. A moins que tout cela ne soit volontairement entretenu pour finir de détruire les protections sociales encore résistantes ici ou là…

Nous voilà sauvé, sauf que pour le KdB délocalisé à Lyon ce soir, je ne sais toujours pas ou se trouve l’abreuvoir.

On n’est pas sorti de l’auberge…

Share Button

Petites frappes

Il est parfois des excuses acceptables. L’été, le soleil tape habituellement fort et peut déranger les esprits peu consistants ou trop éloignés des réalités quotidiennes. C’est bien compréhensible. Mais ces jours, le soleil se cache, comme s’il devait avoir honte de ce qu’il aperçoit, de là-haut, depuis son perchoir. A sa place, j’en ferais certainement autant. Dans l’hexagone, en une seule journée, on a rétribué un illustre incapable pour solde de tout compte de la modique somme de 975.000 euros, et on blanchit 2 pseudos athlètes qui ont eu un brutal besoin de changer de discipline…

La belle incertitude du sport...La vidéo a tourné en boucle depuis le 22 juillet dernier. Lors du meeting d’athlétisme de Monaco, 2 coureurs français de 1500m, Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi se livrent dès la ligne d’arrivée franchie, à un spectacle ahurissant et impensable dans une enceinte sportive, et ailleurs aussi, d’ailleurs…. La sanction est tombée hier : ils pourront tout deux participer aux Mondiaux 2011 d’athlétisme à Daegu (Corée du Sud) fin août.

Il y a bien une petite interdiction de participer aux compétitions les plus lucratives, il y a bien quelques heures de travaux d’intérêt général, mais tout de même. De tels gestes sont à mes yeux d’une gravité extrême et auraient dû être sanctionnés par une suspension bien plus conséquente, afin d’envoyer un signal fort aux bagarreurs à la petite semaine. Tous les dirigeants et éducateurs sportifs, dans les milliers de clubs amateurs, vont à nouveau avoir beaucoup de mal à expliquer les belles vertus humanistes du sport, de respect d’autrui et des règles, quand les idoles, ceux qui sont censé montrer l’exemple, se comportent comme des voyous.

On ne peut que se rappeler du cas «Barthez», crachant sur un arbitre lors d’un match amical en 2005 sans aucune conséquence, puis du cas «Zidane», un gars apparemment gentil, surdoué et introverti qui finit sa carrière sur un coup de tête dévastateur pour l’image du sport dans une société gangrenée par la violence gratuite, et par l’impunité à transgresser à peu près tout ce qui rend normalement possible la vie en société. Il s’est mollement excusé, et puis rien : le public lui a rendu une béate et stupide admiration. Et puisqu’on parle bien de «professionnels», dans mon environnement professionnel à moi, mettre mon pied au cul aux collègues – et certain(e)s le mériteraient bien – me coûterait, bien que fonctionnaire, ma place, sans autre forme de procès…

Si l’on n’y regarde de plus près, le signal de la prise de libertés avec les règles, de la perte des valeurs humanistes ne vient pas des enceintes sportives. Ce n’est qu’une des nombreuses conséquences de l’image donnée par le monde politique qui s’affranchit sans complexe des règles qu’il fixe pour le commun des contribuables, et ce, d’autant plus facilement qu’elles sont contraignantes, avec de solides protections et immunités. Nul besoin d’explication de texte pour des esprits simples, ou un peu plus opportunistes que les autres. En cette période d’insouciance, considérons simplement le cas de Christine Lagarde, nommée triomphalement à la tête du FMI, avec son diplôme de combine à Nanard dans la poche. Allez ensuite dans les écoles de cités populaires, expliquer la signification des mots «rigueur», «travail», «honnêteté».

Voilà, je vais faire comme David, et laisser reposer le clavier quelques jours, quelques semaines peut-être. Je ne pars pas, il y a KDB à Lyon…

Bonnes vacances à tous, même aux blogueurs de droite.

Ce qu’en disent les copains :

Share Button