Il faut continuer

Vous l’avez remarqué, j’ai brutalement disparu de la circulation en laissant ici même que quelques phrases lapidaires. Je tente de refaire surface autant que faire se peut. En reprenant mon travail ce lundi, j’ai trouvé ici ou là des mots touchants, des témoignages de compassion, des encouragements, parfois venant de personnes que je ne connais pas, et qui m’ont fait chaud au coeur… J’ai retrouvé une petite flamme et un clavier pour écrire un tout petit peu, sur les conseils de Ronald et pas mal d’autres leftblogueuses et leftblogueurs. Bien plus que je ne le pensais, l’écriture est salutaire

merciJamais je n’aurais imaginé un jour traverser un tel moment : mi-juin, mon épouse a tenté de mettre fin à ses jours mais la providence a opportunément placé un groupe de promeneurs dans un endroit habituellement désert, ce qui lui a sauvé la vie. En une vingtaine d’heures à attendre la sortie du coma, on a le temps de revoir sa vie, les 26 ans passés ensemble, tout ce qui a été accompli, le meilleur, le pire, et à se poser beaucoup, beaucoup de questions. Comment continuer avec un fardeau dont on perçoit sans peine le poids exorbitant et la place indivisible qu’il prend pour la suite de l’histoire ?

C’est encore trop tôt pour parler des raisons profondes d’un tel acte. Elles sont forcément multiples, complexes, imbriqués, enfouies, résultant certainement d’une enfance rude et pas franchement heureuse. J’en vois bien quelques unes. Ce vécu difficile à porter nous a causé quelques difficultés par le passé, mais sans nous empêcher de vivre de nombreux et grands moments de bonheur. On a accompli ensemble d’immenses et nobles choses qui effacent comme par enchantement bien des obstacles.

Mais quelque part, selon moi, notre société, le monde qui nous entoure a insidieusement changé et a pesé sur nos existences bien plus qu’on ne le croit. Jusqu’alors, nos vies étaient remplies, sans extravagance, mais aussi sans trop de privations. Le contexte de la dernière dizaine d’années traversées a fini par nous imposer des renoncements de plus en plus importants, obligeant à des choix draconiens pour sauvegarder l’essentiel : tenter de donner à nos enfants des valeurs saines et des armes pour affronter un avenir des plus incertains. Quand tout est absolument compté, pesé, analysé, quand les petits moments destinés à échapper au quotidien deviennent un luxe inaccessible, et que rien ne s’arrange, que le banquier presse, que la bague de la grand-mère est déjà vendue, c’est parfois difficile à gérer. Depuis 6 ans, les vacances se passent dans mes 4 murs, et cinémas, restaurants, petits week-ends sont classés au rang de fantasmes. C’est la crise, il faut bien payer. En tant que petits fonctionnaires d’Etat à salaires bloqués, loin des primes et avantages mirobolants que l’on entend dans les médias, elle nous fait mal. Et dire qu’on n’est pas les plus mal lotis…

Je veux dire simplement qu’on a tous des hauts et des bas, mais que si j’avais pu une fois par an passer quelques jours de vacances avec ma petite femme, pour se changer les idées, elle n’aurait peut-être pas commis l’irréparable. Je suis peut-être à côté de la plaque, loin du compte, mais je dois avouer avoir très mal vécu ces 5 dernières années, à enrager sans cesse contre toutes les arnaques «légales» que nous fait subir une société inhumaine et dévoyée. Peut-être ai-je contribué au drame. Certainement même…

Il ne reste plus qu’à déplorer, et à relever la tête pour continuer d’avancer. J’avais, il y a peu, été confronté d’assez près à une détresse analogue, un appel au secours poignant. Choqué, j’en avais fait aussitôt un billet, bien loin d’en mesurer tout ce que cela pouvait réèllement impliquer. Cet acte fait maintenant partie intégrante de la vie de ma famille. Il va falloir faire avec et construire autour. Le temps, j’espère, va faire son office pour apaiser cette dévastation. On dit bien que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort… Tous les espoirs sont donc permis.

Merci infiniment à celles et ceux qui nous ont apporté leur soutien, qu’ils sachent combien des attentions simples peuvent apaiser.

Share Button

Bonne année les blogs

Je suis allé voir ce que j’avais écris l’an passé à la même époque. Jamais je ne m’étais livré à ce genre de chose jusqu’ici. Et j’ai constaté que, tout compte fait, rien n’a vraiment évolué. Jugez plutôt : «on a changé d’année et pour ma part, le bilan va être vite fait : je ne vais pas la pleurer… J’y ai pris quelques coups de pieds au cul, des coups de poing dans la gueule, pas mal de gaz, tout en me faisant consciencieusement tondre le peu de laine qui me restait sur le dos. J’ai des bleus partout, surtout à l’intérieur, mais je suis toujours debout.» Non, rien n’a changé.

En fait, il reste des petits riens dans cette année 2011, qui me donnent encore un peu le sourire et un peu de chaleur. Parmi ces moments de plus en plus rares, il y a ce plaisir d’avoir été accepté dans la grande communauté des blogueurs. Il y a encore un an, c’était un monde assez nouveau pour moi. Le virtuel s’est transformé en réel puisque j’ai eu la chance d’en rencontrer quelques-uns, et non des moindres, à Paris, mais aussi à Lyon. D’ailleurs entre Rhône et Saône, il me semble que quelque chose se prépare pour les prochains jours..

Pour ce dernier mois de 2011, je voulais revenir sur deux billets qui ont fait mouche. Le prix est décerné haut la main à un quasi habitué qui se livre à des réflexions pas si stériles que cela, ex aecquo avec le cours magistral d’un de mes blogs favoris du moment. Allez les (re)lire, et revenez.

Et comme on parle encore un peu de 2011, je veux remercier ici la centaine de blogueurs qui ont linké mon Alter-Oueb depuis le 1er janvier. Je les remercie du fond du cœur, ainsi que tous les lecteurs passés sur ces quelques pages numériques.

Ce Que Je Pense … : Guy-Alain est le premier de la liste, qui l’eut cru… Il tient un blog varié et j’y passe tous les jours.
A perdre la raison : le blog politique de Melclalex, rencontré à la Comète un soir de KDB, une valeur sûre.
Chez El Camino : le plus rock-roll des blogueurs, un poids lourd au milieu des belles américaines et des pin-ups.
les échos de la gauchosphère : GdeC annonce d’emblée la couleur : c’est rouge, et parfois ça saigne…
Bah ! : la première fille de la liste, un blog très agréable, avec des thématiques qui me parlent.
Mon avis t’intéresse : Iboux semble écrire comme moi, avec la rage au ventre. Beaucoup de matière que je partage.
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau. : grandiose Cuicui, son blog est IN-CON-TOUR-NA-BLE.
Le grumeau : un des premiers à m’avoir linké et commenté mes billets. Le Captain a des angles vraiment intéressants.
Partageons mon avis : Le taulier n’est pas le premier pour rien : son blog est un modèle de conscience politique. Du grand art, et je comprends que cela en agace certains…
Le Blog de Gabale : la conscience de gauche en Lozère
100 000 V : Qu’on se le dise, ce jeune-homme est à droite, et n’aime pas Apple… mais il est se tient bien à table.
Chez Homer : du nord, cela ne s’invente pas, rencontré à la Comète, un gars et un blog épatant.
Variae : un autre blog incontournable, du contenu, de l’analyse, c’est carré et instructif.
Partageons nos agapes : le blog fourre-tout du Number One, à ne pas négliger : certains billets sont géants.
La revue de Stress : le Géo Trouvetou de la blogosphère, l’outilleur, et le fureteur du Web pour notre plus grand plaisir.
La Maison du Faucon : un jeune papa un brin désabusé du monde qui l’entoure, et comme on est sympa à gauche, on l’accueille volontiers.
blog de David Burlot : rencontré au KDB, le taulier est un comique…
Au comptoir de la Comète : ah non, pas question d’arrêter macomete.com, non mais, ça va pas la tête ?
Princesse101 : blog de fille, éclectique et rafraîchissant, ça change de la politique, on en a besoin…
Carnet de notes de Yann Savidan : je le dis et le redis, ce blog est mon modèle : clair, précis, concis, percutant, nickel.
Lyonnitude(s) : l’élu lyonnais qu’on peine à faire sortir de son arrondissement, est un poids lourd : il est partout. Comment fera t’il quand… non, rien !
Partageons l’addiction : l’annexe geek du Number One, parce que, si si, Nicolas est un peu geek. Mais quand il parle de Google, je ne comprends jamais rien…
Philippe Méoule : blog super intéressant, percutant, indispensable dans sa blogroll.
Traqueur Stellaire : ma référence SF et quand le besoin de décompresser dans les étoiles se fait sentir.
Le blog de SuperNo : je suis un inconditionnel de SuperNo, j’avoue.
Disgrâce Funky : j’ai pour ce blog monument (et le précédent) une admiration éternelle : le premier lien vient d’ici… Sa lecture est toujours un moment rare et savoureux.
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs : Ah, Gaël est vraiment très fort, un blog à ne pas manquer.
Ruminances : peut-être parti de rien mais très bien écrit et très attachant.
Ecume de mes jours : une découverte récente au hasard d’une chaîne. A suivre.
Je pense donc j’écris : attention, Cyril déménage, et ce serait dommage de le rater. Maintenant, c’est ici.
Une Autre Vie : ce blog, comme pas mal d’autres susnommés, fait partie de mon fond de panier.
Chez dedalus : encore un blog référence pour moi, et une belle plume de surcroît.
Du petit monde de Gildan : ce blog est indescriptible, comme son taulier, toujours jeune, toujours en image et en musique. Encore un assidu des KDB, donc de la bonne graine.
Saint-Pierre-des-Corps, c’est où ça : Dadavidov change le look mais pas le contenu, heureusement.
Je n’ai rien à dire ! et alors ?? : Encore un blog qui claque bien comme j’aime.
Sète’ici : le blog d’une globe-trotteuse. Le plus dur, c’est de la suivre au bar de la Comète…
Reservus’blog… : l’arrière boutique de Bembelly.
Les coulisses de Sarkofrance : Les coulisses du stakhanoviste du Sarkosysme.
A toi l’honneur !, la suite… : envers et contre tous à droite, et qui l’assume, dur dur par ces temps.
des pas perdus : il n’est pas perdu, il est même bien en place, à gauche évidemment.
Le Pudding à l’Arsenic : Le pudding est excellent… et j’en reprends tous les jours.
[Unhuman]geek : ce qui reste des blogs de Dispatitus, le geek, mais pas que.
Chroniques d’un breton : rencontré à la Comète, beau blog, et beau coup de fourchette.
Choblab : un blog sur le 2.0 sympa.
Zette And The City : y de tout chez Zette, et c’est pour ça que j’y vais.
Trublyonne voit la vie en rouge : ma marraine chez les LeftBlogs, qui a annoncé qu’elle bloguera davantage. Chouette.
Fattorius : un joli blog littéraire
Engagée : une bretonne très très engagée
MINIJUPE : a implanté Venise au milieu des monts du Lyonnais…
Les aventures d’Euterpe : une belle plume pour une belle cause.
Intox2007.info : l’incontournable blog du remuant Dagrouik : ça cogne sec. Encore un pilier de la Comète.
Arnaud Mouillard : un blog politique et militant qui ne lâche rien. Il y en a bien besoin.
Olympe et le plafond de verre : un blog militant sur un sujet inépuisable.
Répertoire de la Science Fiction : je découvre ici ce blog, à voir.
Unhuman : disparu corps et biens, et c’est vraiment dommage.
Entre Musique et Politique : une autre découverte.
mtislav : un blog remarquablement écrit et des énigmes à la façon de feu le Coucou.
Du trASh et DeS bAiSerS!!! : encore un tourangeot dans la blogosphère. Comme pour l’environnement, ça commence à bien faire (smiley).
des fraises et de la tendresse : Laurent n’aime toujours pas Nowel.
BlogExpérience : la dernière entrée chez les mythiques LeftBlogs.
J’ai rarement tort … : un blog politique à plusieurs plumes où on trouve un peu de tout.
Le Parisien Libéral : alors là, je ne sais absolument pas comment il est arrivé là ce blog.
Seniorette made in Web : découvert par hasard il y a quelques temps, mérite un détour.
Politiko.fr : je découvre, et c’est pas mal du tout.
LES JOURS ET L’ENNUI DE SEB MUSSET : LA plume des LeftBlogs, et un pilier de la comête. Blog absolument indispensable (mais qu’est ce qu’il fait si loin dans la liste ?)
Le blog du modérateur : bon, ben voilà, bonjour à vous.
Marianne2.fr : Ah bon, Marianne2 m’a linké ? Gloire !
Virginie B : dans la grande tradition du blog de fille, merci pour le lien.
Rimbus le blog : lui aussi fait partie de mon fond de panier, un Montebourgeois pur et dur.
Chroniques d’une Chocoladdict : euh, non, le chocolat, ça suffit…
CSP : c’est de la balle, CSP, il faut le lire.
La rénovitude : un poids lourds dans ma blogroll.
Ménilmontant, mais oui madame… : Encore un pilier des KDB, le blog d’actu de l’est parisien.
le blog de polluxe : un autre blog de fille où je passe de temps en temps.
Le Monolecte : une des plus belles plumes de ma blogosphère. A chacune de mes visites, je me dis qu’il faut que j’arrête de bloguer.
C’est juste histoire de dire : Salut Olivier, tu vois, ton blog est toujours là. Et passe le bonjour au Coucou.
Météo Mulhouse : et tant pis si on habite pas Mulhouse.
Crepe georgette : joli petit blog découvert récemment.
Le jour et la nuit : le régisseur de la colline qui travaille (private joke).
Zikio : bon, oui, d’accord
Détours à Tours : ah, encore un toureangeot, alors bienvenue.
Oh Océane : joli blog, mais le proxy de mon boss n’aime pas hautetfort.
ArN : une découverte récente, à voir.
Humeurs de vaches : encore un Nicolas, mais pas du même côté.
mipmip’s posterous : Une nouvelle fille chez les LeftBlogs. Il y en avait besoin.
Le blog de Luciamel : eh bien moi, j’aime bien m’arrêter ici de temps en temps.
Homer d’alors : c’est Homer du nord…
Le grenier du Faucon : c’est le grenier du Faucon.
Création Monétaire : merci pour le lien.
Les nouvelles de l’atelier : l’atelier de Lolobobo, une mine d’infos.
le blog franchement politique de dedalus : chut, Dédalus se repose, pour mieux bondir en 2012.
Littlecelt Humeur : le blog bio d’un copain lyonnais.
Andrée OGER, conseillère générale communiste de Saint : Bonjour Madame, merci pour le lien.
Le blog de Laurent Grandsimon : une découverte, ce blog est varié et attachant. Bonne pioche.
Le blog du Planète SF : très esthétique blog SF tenu par le Traqueur Stellaire…
le blog d’une femme de sportif : merci pour le lien.
Margaud cuisine mais préfère diner en ville : Une annexe à David Burlot, mérite un coup d’oeil.
Totem : il y a de tout sur ce totem, mérite aussi une visite.
Tout en un : si vous aimez le dessin, cela va vous plaire.
Mes coups de coeur : et quelques jolis coup de gueules. Bien.
FEIGNIES Ensemble-FEIGNIES Pour Tou : oui, un lien, merci.
In / Out : j’aime bien.
Le Mot du Gone : c’est le blog de mon fils…
prélude à la fugue : un peu déserté ce blog, et c’est dommage.
Les Esperluettes d’Epamin’ : ce blog est très loin de mes pôles d’intérêts, et pourtant, je m’y arrête.
Vote blanc reconnu et comptabilisé. : ben oui, il faut de la place pour tous, même les blancs…
Les Cénobites tranquilles : le seul blog présent sans avoir fait de lien : mais il vaut incontestablement le détour.
Mon Mulhouse 100% bio : Eric non plus n’a pas fait de lien, mais un toulonnais élevé au Pinot Gris, ça n’a pas besoin.

Je vous souhaite une heureuse nouvelle année, pour vous et tous vos proches, qu’elle vous permette de réaliser toutes vos utopies, mêmes les plus folles.

Share Button

Novembre au balcon

Un mois chaud-bouillant se termine. C’est un mois exceptionnel : température douce, discours sirupeux, plans et mesures lénifiants, candidatures loufoques ont marqué ce mois de novembre comme jamais. Absolument tout dans l’actualité, chaque petite nouvelle, aussi insignifiante soit-elle, nous rappelle que nous nous rapprochons chaque jour un peu plus de la fin du monde. Le terme est connu depuis longtemps : pour le camp défait, le 22 avril ou le 6 mai 2012 sonnera bien comme la fin d’un monde.

Novembre au balcon, Noël en zonzon ?Dans ce contexte, tout ce que j’ai à dire aujourd’hui n’a guère d’importance. J’ai bien lu ce matin qu’après la récente annonce de HADOPI 3, un certain nombre de syndicats du monde du cinéma et de la vidéo ont assigné en référé FAI, opérateurs de téléphonie et référenceurs pour les enjoindre de bloquer les flux vers les sites de streaming et supprimer des moteurs de recherche toute information relative à cette pratique. Après le récent rappel à la Loi en matière de filtrage par la Cour Européenne de Justice, la partie sera intéressante à suivre…

Il y a aussi cette affaire un rien puante, qui ne semble concerner pour l’instant que les utilisateurs de smartphones sous Androïd aux Etats-Unis : parfois pré-installée, l’application Android «IQ Insight Experience Manager» destinée au départ à améliorer la qualité du service, est en fait un parfait mouchard : invisible à l’utilisation, impossible à arrêter, ou même à désinstaller, elle loggue absolument tout  : les numéros de téléphone appelants et appelés, le contenu, la provenance et la destination des SMS, les requêtes et sites visités, les identifiants et mots de passe, même en HTTPS, le tout géolocalisé et à l’insu du plein gré de l’utilisateur… Une broutille par les temps qui courent, qui relègue le pisteur de l’iphone à un bricolage d’amateur.

Ce qui est vraiment important, et le sera toujours, c’est de remercier les copains qui m’ont envoyé quelques uns des 1.600 visiteurs uniques. Mais avant, tradition oblige, un petit coup de projecteur sur les 3 billets remarquables de novembre. Il y d’abord un habitué de cette rubrique : le questionnement du Capitaine est «glaçant», et j’adore. Presque sur le même sujet, un autre homme proche de l’océan pose une autre question, qui restera également sans réponse. Enfin, en bon moussaillon, le gaillard aux Pin-ups voit double, mais juste : le bateau prend l’eau de toute part, dans la plus grande indifférence des autorités. Allez les lire.

Merci à vous, lecteurs qui passez ici de temps en temps, merci à vous, bloggeurs qui partagez vos lecteurs avec moi. Je vous recommande de parcourir tous les blogs suivants :
Bah !
Chez El Camino
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau.
Princesse101
Carnet de notes de Yann Savidan
les échos de la gauchosphère
Une Autre Vie
Ce Que Je Pense …
Saint-Pierre-des-Corps, c’est où ça
Le grumeau
Chez Homer
100 000 V
Traqueur Stellaire
Je pense donc j’écris
J’ai rarement tort …
Politiko.fr
Partageons mon avis
A perdre la raison
Lyonnitude(s)
Variae
Les jours et l’ennui de Seb Musset
Intox2007.info
Arnaud Mouillard
La Maison du Faucon
Partageons nos agapes
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs
La revue de Stress
des pas perdus
Le Monolecte
CSP
Chez dedalus
Trublyonne voit la vie en rouge
Crepe georgette
Fattorius
Minijupe
ArN
BlogExpérience
Oh Océane
mipmip’s posterous
Création Monétaire
le blog franchement politique de dedalus
Totem
Andrée OGER, conseillère générale communiste de Saint
Mes coups de coeur
FEIGNIES Ensemble-FEIGNIES Pour Tou
Seniorette made in Web
Liste générée à partir des infos du Top Blog ebuzzing par le Jegounotron.

Share Button

La boucle est (presque) bouclée

Ce week-end, on a «fêté» des victimes, celles de la grande guerre, décimant des générations complètes de pauvres hères, mais aussi celles, plus contemporaines, désignées par le marché, accusées de ne pas se plier aux exigences que réclame la situation actuelle de crise… Parler de fête est un brin exagéré, j’en conviens, même si les rues italiennes déversaient une liesse peu commune. On peut se réjouir de l’écart du «Cavaliere» pour l’ensemble de son œuvre, mais faut-il pour autant se réjouir pour la suite ?

Malheureusement, nous devons, en principe, patienter jusqu'en mai 2012...Personne jusqu’à aujourd’hui n’a contesté la collusion entre le pouvoir politique et les milieux financiers, qui semblaient même faire bon ménage : chacun son rôle, chacun sa part de pouvoir et de gloriole. Après l’épisode grec du référendum avorté de justesse, la donne a changé. Désormais la finance prend résolument la main, écartant ouvertement les personnalités politiques, gênés qu’ils sont par les bribes restantes de démocratie, pour y placer ses pions. En Grèce, en Italie, les successeurs ont de drôles d’accointances avec Goldman Sachs, dont le rôle dans la constitution des dettes souveraines est primordial, et fabuleusement rentable.

Les problèmes de l’Europe ne se résument pas à la dette, et surtout pas à sa monnaie qui contrairement à ce qui est clamé un peu partout, n’est pas en crise. Le problème de l’Europe vient surtout de son mode de gouvernance : dans un tel espace où la seule chose commune est la monnaie, les disparités économiques, fiscales, sociales, ne peuvent qu’engendrer des crises à répétition. Le fédéralisme, avec la mise en commun des règles, des faiblesses, mais aussi des atouts est la seule solution. On m’opposera bien sûr la perte de souveraineté des Etats en pareil cas. Mais Goldman Sachs, qui défait les gouvernements à son envie, et impose les mesures antisociales que réclame les marchés, ce n’est pas déjà une perte de souveraineté ?

Ni les politiques, et encore moins les financiers ne peuvent envisager une telle uniformisation parce que ce faisant, ils se priveraient, non seulement d’un pouvoir jusque-là absolu, mais aussi de tout un espace de production non contraignante, à bas coût, sans législation sociale ou de protection des ouvriers, celle qui permet une rentabilité record sans passer par la Chine ou le Maghreb… Cet alignement aurait aussi des vertus sur les flux migratoires, devenus inutiles puisque les conditions de vie sont régies par les mêmes réglementations… Mais nos puissants n’en veulent pas. Donc, on va continuer à subir, et les financiers à s’enrichir.

Il n’y a rien de bon à attendre des changements qui s’opèrent dans les arrières boutiques. Même si El Minimo se fait écrabouiller «démocratiquement» en mai 2012, la curée va continuer, sous la férule des marchés et le jugement implacable des cours de bourse. C’est eux qui décident, et en plein jour maintenant. La fête est finie, la boucle quasiment bouclée.

Mais pas tout à fait. C’est bien connu, dans la grisaille, les blogueurs savent dénicher les perles rares, et profiter des moments essentiels. En l’occurrence, à l’occasion de la venue d’EricCitoyen en famille dans la capitale des Gaules, un KDB décentralisé s’est organisé dans un bouchon lyonnais, et a permis de passer une soirée fort agréable avec Bembelly et Madame, Vallemain et sa maman Minijupe, le très classe JeandelaXR en cravate fort seyante, et l’inoxydable Romain, sorti à grand peine de son arrondissement à l’odeur alléché du St-Joseph. Tout ou presque, a été abordé, l’accent alsacien chantant d’Eric, Apple, les blogs, l’écologie, les nœuds de cravate, les blogueurs, leur plume, leurs lieux de perdition… Nos récits d’ancien combattant sur nos souvenir du 1er KDB, cet espèce de dépucelage bloguesque à la Comète, le passage obligé de tout blogueur (de gauche) qui se respecte, a même donné envie à Vallenain et Minijupe de tenter l’expérience. Nicolas, je te les recommande. Mais on me souffle à l’oreille qu’ils sont de droite… Pas grave, ils sont vraiment sympa, et, entre Rhône et Saône, on recommencera, avec Trublyonne, Sasa (qui vient d’y passer, au KDB…), Littelcelt, Lemotdugone, et plein d’autres.

Quant au Pinot gris, il est à l’état d’excellent souvenir…

Share Button

Merci Edouard…

Le premier billet du mois est traditionnel : c’est celui des remerciements pour les copains blogueurs de passage ici, et les visiteurs, lecteurs d’un jour ou peut-être même réguliers, pourquoi pas ? Mais j’avoue bien vite que la tradition me tire une sacré épine du pied, car compte-tenu de l’actualité, le choix d’un sujet est tellement étendu que je finis par m’y perdre… G20, dette, Charlie, UNESCO, référendum, Google+, tout cela en une seule journée !

C’est Homer qui m’a donné l’idée. Plutôt que de produire une belle liste récupérée par le jégounotron, j’ai préféré cacher les mercis pour les 63 liens qui m’ont été adressé en octobre un peu partout, dans ce billet.

Octobre est un mois exceptionnel. Déjà, c’est celui de mon anniversaire. Ensuite, il a été le mois de tous les records : 1500 visiteurs uniques, plus de 7.200 visites et 17.000 pages vues… Il y a du dopage dans l’air, quelque chose d’irrationnel qui fait s’affoler les compteurs, mais à y regarder de plus près, c’est Edouard qui me procure presque 15% de visites en plus, avec l’affaire des fameux tee-shirts vendus pour financer sa campagne présidentielle en 1997. C’est bien la première fois qu’Edouard Balladur me sert à quelque chose. Certains utilisent Justin Bieber. Moi, c’est l’homme au goitre. Tout de même surprenant comme résultat.

En octobre, l’actualité a tourné en rond autour du traitement de la dette et les primaires à gauche, sur fond de cliquetis d’armes automatiques de l’autre côté de la Méditerranée, comme le rappellent CaptainHaka, Iboux, et MHPA. Ainsi, les tyrans de toutes sortes, humains, économiques, immatériels, spirituels… pullulent, et s’en défaire est loin d’être facile. Le moindre serait de ne pas se jeter vers d’autres sitôt délivré. Malheureusement…

Et novembre ? En seulement 2 jours, ça brûle de partout. La finance est soudainement effrayée du fait qu’un peuple va pouvoir s’exprimer directement. Il y aurait bien des choses à dire sur l’instant de l’annonce et les motivations du 1er ministre Papandréou. Mais il y aurait beaucoup à dire aussi sur les traitements de choc que subit la population, sur la déliquescence de l’administration et des pouvoirs publics grecs. Ils sont, ni plus ni moins, dans l’état dans lequel notre gouvernement actuel souhaiterait que soit notre propre administration : incapable d’exercer la moindre action, le moindre contrôle, afin de ne pas gêner les «entrepreneurs» de gagner beaucoup de pépètes. En tout cas, elle en prend résolument le chemin.

Dans le même temps, le mot «charia» est devenu omniprésent, confisquant en partie une liberté retrouvée de haute lutte par un peuple fier et courageux. J’en vois d’autres : incompréhension, intransigeance, sectarisme, abrutissement, aveuglement, qui dépassent les frontières jusqu’à susciter des actes inouïs comme mettre le feu à la rédaction de Charlie-Hebdo… En quelques jours, on a franchi plusieurs marches d’un coup . Les gens sont déboussolés, ballottés par les médias, vilipendés par le pouvoir politique comme générateur de dette et de désordre. A force d’être constamment abreuvés pas des messages alarmistes, sur le chaos à venir si les méthodes du couple franco-allemand ne sont pas immédiatement appliqués, les gens ont peur. Ce qui mène aux extrêmes.

Allez, des bonnes nouvelles, il y en a aussi : on pourra très bientôt ralentir les effets du temps, la jeunesse éternelle est pour bientôt. Victoire.

On pourra jeter des pavés sur les CRS plus longtemps…. Merci.

De nouveaux copains-copines :

Share Button

Septembre au balcon

Je suis en retard et ramolli. La chaleur inédite de ce début octobre y est vraisemblablement pour quelque chose. Garder les doigts de pieds en éventail, sur mon balcon, à pareille époque, après une dure journée de labeur, une mousse à portée immédiate, c’est rudement appréciable. Pendant ce temps, les futurs ou ex-candidats tournent, passant de l’ombre à la lumière, ou inversement, et palabrent longuement à celui qui promettra un avenir à peu près acceptable à défaut d’être radieux.

Hommage à @jegoun, à jamais le NumberOne de feu le Wikio...Septembre a été le mois des débats à gauche, des intrigues à droite. Je n’y peux rien. Cette pré-campagne me fatigue. Elle est déjà riche de boules bien puantes qui présagent d’une bataille ou les bornes des limites de la bien-séance seront allègrement franchies. Mais elle apporte aussi son lot de bonne nouvelles. Car l’annonce de l’abandon de quelques permis d’exploitation des gaz de schiste via la technique de la fracturation hydraulique résulte essentiellement du contexte particulièrement défavorable pour le gouvernement, marqué aussi par de solides mouvements de contestation. Cela montre que l’expression de son avis, la détermination et l’action collective paye, même face aux multinationales, pour peu que l’on montre un minimum d’intérêt pour les choses, pour peu qu’on ne baisse pas trop facilement les bras.

Petit retour sur mes billets préférés, ce mois de septembre. A l’inverse des feuilles qui s’envolent, ils font état de sujets graves, parfois primaires pour MHPA, parfois lourds pour Napakatbra, parfois en rève pour Erwan, jusqu’à l’ultime pour Lolo… Allez les lire, ou relire, et revenez !

En septembre, 27 copains ont fait 40 liens vers mon Alter-Oueb :
les échos de la gauchosphère
Variae
Au comptoir de la Comète
Chez El Camino
De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau.
Le grumeau
A toi l’honneur !, la suite…
Mon avis t’intéresse
Ce Que Je Pense …
Carnet de notes de Yann Savidan
Lyonnitude(s)
La Maison du Faucon
Bah !
Partageons nos agapes
blog de David Burlot
La revue de Stress
– Unhuman
Chez Homer
Sète’ici
Traqueur Stellaire
– Le Blog de Gabale
Fattorius
Chez dedalus
Ecume de mes jours
Princesse101
prélude à la fugue
et leurs liens m’ont apporté plus de 5000 visites. Merci à eux, merci à vous tous, lecteurs, visiteurs, et merci à Lolo pour ses outils toujours bienvenus comme le Jegounotron et la boite à flux des LeftsBlogs.

A la veille de la mort du Wikio, je vais peut-être m’intéresser à mon classement…

Share Button

C’est ma rentrée

Assis à la terrasse du Café de la Mairie du 1er arrondissement de Lyon, je fais ma rentrée. J’observe, amusé, le défilé bigarré de cartables neufs et de besaces faussement usagées. Certaines mines sont déjà défaites : les vacances sont bien finies.

Une rentrée en douceur...Je profite des derniers instants. Je ne reprends le boulot que dans 3 jours. Même sans être parti, les vacances m’ont été profitables, à prendre son temps, à boire un coup avec des blogueurs, à faire les choses lentement, à ne faire que ce que l’on veut. Parfois, j’ai croisé un clavier, plus par habitude que par besoin, pour lire quelques billets des copains qui ne se sont pas arrêtés.

Il faut avouer qu’en ce mois d’août, la matière n’a pas manqué, entre l’inoxydable DSK et son blanchiment de première classe, avec le magistral Dépardieu dégorgeant théâtralement sa miction dans l’allée centrale d’un avion, entre les diverses universités d’été où absolument personne n’arrive à arborer une image d’unité, avec la pseudo-rigueur et l’insistante demande des plus riches à être exceptionnellement taxés, jusqu’au désopilant souhait de Luc Chatel de mettre en place dans les écoles des sensibilisations à la morale où pourrait notamment être abordé des thèmes comme l’honnêteté. Sans rire…

Parmi le peu que j’ai lu, mon coup de cœur mensuel est allé à Babelouest qui nous rappelle de passer à la banque, au grandiose queutard enchainé d’Euterpe, et le pouvoir sans le Pouvoir de Vogelsong. Allez les lire, ou les relire, et revenez !

Aujourd’hui, j’ai le sentiment de débuter quelque chose de nouveau, une période cruciale, avec en ligne de mire, des élections qui influeront de manière déterminante l’avenir. Je compte bien y prendre toute ma part, au sein des Left-Blogs, ce collectif de blogs de gauche où sévissent des «gueules» et des «plumes», instigateurs notamment d’Unité 2012. Les LB, par leur diversité, d’Aubry à Mélenchon, de Valls à Montebourg en passant par Joly, apparaissent comme une force de proposition et surtout comme un thermomètre en temps réel des aspirations du peuple de gauche. Les états-majors actuels seraient bien inspirés de ne pas l’oublier.

Mais en ce début septembre, je voudrais m’excuser pour les chaînes manquées et remercier toutes celles et tous ceux qui sont passés ici sans rien y trouver de nouveau… ainsi que les 24 blogs qui ont linké Alter-Oueb en août :

les échos de la gauchosphère
Mon avis t’intéresse
Blog de David Burlot
Partageons mon avis
La Maison du Faucon
Variae
Partageons nos agapes
Le Blog de Gabale
Ce Que Je Pense …
A perdre la raison
Lyonnitude(s)
Bah !
Partageons l’addiction
Unhuman
Le grumeau
Ruminances
Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau.
100 000 V
Du petit monde de Gildan
Homer d’alors
Je pense donc j’écris
Reservus’blog…
Les Esperluettes d’Epamin’
Seniorette made in Web
Liste générée par le Jegounotron​​​​​

Et vivement que MHPA remonte son blog, sinon il va manquer grave !

Share Button

Un juillet pas si pourri que cela

Ce matin, c’est le désert autour de moi. Mes collègues aoûtiens sont partis, et les juillettistes se cachent, n’osant montrer leur pâleur et raconter la grisaille de leur ciel estival. Ce mois de juillet, selon les spécialistes météo, à été le plus frais et humide depuis 1981, voire 1977 pour certaines régions. Un juillet complètement pourri, mais pas pour mon blog…

A l’heure du bilan, cet exercice incontournable où on épluche les statistiques, où on «jégounotrone» joyeusement, je suis obligé de reconnaître que juillet à été un mois exceptionnel pour Alter-Oueb. Je n’aime pas trop les analyses de chiffres et ce qui va avec, les classements, les graphiques… Mais j’aime dire merci à ceux qui sont venus lire, commenter et lier ma prose : 56 blogs ont fait 91 liens vers ici, c’est 25 blogs de plus que d’habitude. C’est Homer, Bembelly, Le Coucou, Melclalex, Nicolas, Gabale, Lolobobo, et Vallenain qui en ont fait le plus… Une grande partie vient de «la radio des blogueurs», mais il y a aussi quelques nouveaux, comme Erwan, la découverte décoiffante du mois, dont je vous recommande la lecture.

A propos de lecture, je vous invite à lire ou relire les billets que j’ai sélectionné un jour du pluie et qui méritent qu’on y revienne. Il y a d’abord Grumph ! de cuicui fit l’oiseau, commenté d’ailleurs par le Coucou. Entre drôles d’oiseaux, ça persiflait sec… Il y a aussi cette petite histoire de souris contée par Lediazec dont la finalité est invariablement connue en tant que souris. Mais au-delà ? Enfin, il y a ce mois une perle à ne manquer sous aucun prétexte, qui réclame un peu de temps, du calme, et d’être confortablement installé pour traverser le monde des maçons de MHPA. Du grand art. Allez-y et revenez.

Comme je le dis souvent, débiter en l’état une liste de 56 blogs bien alignés, c’est pas mon truc, c’est un rien automatique, machinal, donc impersonnel. En plus, 56, c’est trop pour faire un petit mot pour chacun… Je vais donc faire comme Lolobobo, pas de liens. J’aurai bien des choses à dire ce mois pour en faire des vrais pour chacun… Mille mercis à toutes et tous. Par contre, j’ai tout envoyé dans le bleu retrouvé du ciel, dans un nuage.

Le Coucou y est, tout en haut, évidemment…

Ca dégaine chez les copains :

Share Button

Chaud le mois de juin

Ahhh, la tradition du premier billet du mois, c’est maintenant une véritable institution. Pour El Camino, les mercis, le petit clin d’oeil aux copains, c’est plutôt le dernier jour du mois. Et c’est heureux, car sans cet ordre des choses, je n’aurais jamais trouvé l’illustration de ce billet, photo prise lors du dernier KdB où on le voit très affairé aux cotés de Nicolas. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le mois de juin a été chaud, très chaud.

El Camino et Nicolas sur la terrasse de la Comète...Ce mois a offert à la blogosphère tout ce dont le blogueur peut rêver : de l’action, des rebondissements, des bons mots, des remaniements, de l’émotion pure, de grandes joies mais aussi des drames épouvantables. Pour ma part, le mois a été difficile. J’ai peu lu, peu commenté, englué dans un marasme pesant causé, outre le contexte actuel difficile, essentiellement par la perspective de vacances qui se réduisent à la portion congrue, limitée aux 4 murs de mon appartement… Certains s’en sont rendu compte.

Revenons aux blogs. Pour moi, il y a 2 billets à redécouvrir absolument sur le mois de juin. L’un décrit le grand cirque ambiant, et la très récente actualité notamment d’outre-atlantique semble lui donner raison. Le blog de SuperNo est d’ailleurs remarquable dans son entier… L’autre est écrit par une valeur sûre, maître dans l’art de manier stylo et godet (non, pas Michel..). Son évocation d’une institution immobile témoigne d’une vue saine et juste sur une société virevoltante. Allez les lire, ou relire, et revenez…

Coté chiffres, 3.700 visites, 1.000 visiteurs uniques, 8.400 pages vues, c’est une petite goutte d’eau mais elle fait mon bonheur. Outre le Wikio, Twitter et Facebook, mes principaux apporteurs de visites sont (dans l’ordre) Le grumeau, GdC, des fraises et de la tendresse, MHPA, Les coulisses de Sarkofrance, Philippe Méoule et le grand Guy Birembaum. 30 sites ont fait des liens sur mon alter-oueb depuis le 1er juin. Pour une fois je vais utiliser le lolobobotron, mais je vais y rajouter quelques-uns des blogs que j’aime parcourir. Merci à tous ceux déjà cités, et aussi à Bembelly, Melclalex, Nicolas, Le coucou de Claviers, Falconhill, Gabale, JeandelaXR, Minijupe, Corto74, Mon avis t’intéresse, [Unhuman]geek, Reservus’blog…, Yann Savidan, Le Monolecte, Marc Vasseur, Trublyonne, Une autre vie, Le mot du Gone, CSP, Paroles de Griffon, Nouvel Hermes, En travers les néons, Des pas perdus, Intox2007.info, Romain le lyonnais, Bah by CC, Au comptoir de la Comète, Partageons nos agapes, El Camino, Partageons l’addiction, Vallenain, Juju, blog de David Burlot, Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau., Traqueur Stellaire, Gildan, Engagée, Romain le breton, Les nouvelles de l’atelier, In/Out, Ménilmuche, et les deux derniers entrés dans ma blogoliste, Chroniques du soir et Rimbus. J’ai certainement dû en oublier. Je me rattraperai la prochaine fois. Merci aux blogueurs, merci aux lecteurs, Vive les blogs.

Pour l’heure, je file avec des copains me ressourcer en Ardèche, loin des écrans et du bruit. N’en profitez pas pour tout casser…

Share Button

Le fil d’avril

C’est le traditionnel billet pour lequel nul besoin de se creuser la tête. En ce début de mois de mai où, en principe, on fait ce qui nous plait, les sujets ont plutôt été graves et déconcertants. L’homme est fragile, mais il peut aussi être terriblement dur et barbare.Mon nouveau widget, sur une idée vue chez Bembelly De toute façon, près de chez nous ou très loin au moyen-orient, on ne nous raconte bien que ce qui nous est permis d’entendre…

Tout ce qui suit en revanche est authentique. En avril, Alter-Oueb a fait 68 liens vers 43 sources, et a reçu 29 liens de 21 sources. Je vais les remercier tous, mais pas à la mode Jegounotron. D’ailleurs (j’ai repris l’idée à Bembelly) je ne l’utilise plus qu’automatiquement dans ma sidebar, en bas à droite…

Mais avant, selon mon idée lancée le mois passé, je vais remettre en avant le (ou les) billet(s) qui m’ont particulièrement marqué. Pour avril, il y en a deux. Le premier concerne le très controversé débat sur la laïcité : tout y est simplement et remarquablement dit. Le second est une pépite, un grand plongeon dans l’absurde, mais pas très loin de la réalité finalement…

Voici ceux qui m’ont linké. Pour l’ordre, ne cherchez pas, il n’y en a pas, c’est le pur hasard. Cela n’a pas changé, je n’aime pas les classements.
A perdre la raison : la raison de Melclalex est une valeur sure.
Les divagations de Cuicui : le rédac’chef est un boute-en-train salvateur.
Ruminances : un incontournable, toujours attendu.
Le Grumeau : le Captain est assez magistral dans des analyses. J’admire.
C’est juste histoire de dire : n’écrit plus, dommage, c’était bien.
Le blog de Gabale : depuis sa Lozère, il voit le monde comme moi.
Chez El Camino : totalement incontournable, un blog varié et sympa.
Philippe Méoule : du lourd, du fond, de la réflexion… A ne jamais manquer.
Le coucou : l’homme au rébus. Trop dur pour moi.
La revue de stress : le Géo Trouvetou de la blogosphère, mais pas que.
Partageons l’addiction : du geek de geek modéré. J’arrive même à en apprendre…
Bah, by CC : je sais, ma charte graphique est à chier, comme certaines cravates.
Saint-Pierre des Corps… : excellent recette, où j’ai apprécié de ne pas être en «restes»
Partageons nos agapes : du foutraque rigolo et rafraichissant, comme une bière.
Partageons mon avis : faut pas que je dise de bêtises, c’est le futur Président…
Yann Savidan : toujours le même regard et un concision exemplaire.
Ce que je pense : une découverte récente, et un ton qui me plait.
La maison du Faucon : que du bon sens. S’ils pouvaient tous en prendre de la graine.
Mon avis t’intéresse : j’ai bien fait de le rajouter à ma blogroll. Purée, quelle patate elle a Isa…

Sans oublier aussi :
100000V : 1 an déjà, le lyonnais qui monte…
En travers les néons : crotte pour les futures échéances.
Fucking Disgrace : toujours très attendu.
Lyonnitudes : la référence lyonnaise.
Sete’ici : le blog du dépaysement et d’une de mes nombreuses passions, l’Egypte.
Sarkofrance : la référence pour analyser la calamité qui ronge le pays.
… et tous ceux qui occupent ma blogoliste…

Merci à vous tous, merci de faire vivre la liberté, et vive les blogs.

Share Button